3 comments

P1350719

weekend morose, weekend à l’image de mon mental… Je vais, je suis absente et présente à la fois, je réponds je souris, je ne laisse pas voir mon moi intérieur, les larmes ne sont pas loin, la boule est dans ma gorge mais j’écrase lentement la larme silencieuse qui jaillit parfois…

J’ai tenté d’avoir une explication, chérubin refuse tout dialogue, toute tentative de discussion, il fuit depuis jeudi soir, il n’a pas de défense, il se terre dans son refuge, c’est comme si aucun des mots ne pouvaient l’atteindre, il est dans sa bulle, dans le déni le plus complet et je crains le pire…

Avec l’hom nous échafaudons des hypothèses toutes plus démentes les unes que les autres car elles sont la preuve de son immobilisme de sa déconnexion totale avec la réalité et avec la vie sociale, il devient esseulé, perd contact avec ses potes les vrais ceux qui l’ont laissé au bord de la route, eux avancent, lui régresse… et c’est le pire constat que nous pouvons faire, il est hors contrôle dans son monde ou nous n’avons pas de place.

que faire pour l’en sortir quand il refuse tout dialogue y compris avec sa sœur …

Le pire étant que son père le vrai, le  biologique n’a pas répondu à mon mail le prévenant de ma découverte, un silence pesant qui me laisse seule définitivement face au problème.

un silence pas étonnant j’aurais du parier… j’aurais gagné!

et pourtant ils se sont vus ce weekend, incroyable j’ose dire exceptionnel car ces rencontres sont si rares désormais malgré les quelques 60kms qui les séparent: un monde, un gouffre, celui de l’incompréhension, celui du père parfait et de l’enfant raté.

Il a vu son fils ce wee-end et rien ne s’est passé aucune réaction…Enfin je suppose que si il y a du y avoir une confrontation entre eux deux, et je devine le discours négatif, blessant  du père directeur financier envers ce fils qui n’est même pas inscrit en fac … vous imaginez le père intervenant extérieur à la faculté d’Assas à Paris en comptablité (il vient tpous les samedi matin y faire cours a 10mn de la maison sans jamais proposer à son fils de déjeuner avec lui…) qui a un fils qui ne fait rien…

Ma fille m’a dit qu’ils n’en avaient pas parlé car elle ne voulait pas que cela me retombe dessus avec son oncle et sa tante présents comme si c’était moi la coupable, la responsable… comme si leur opinion de petits minables avait une importance sur moi et sur ma vie, ils ont leur vie, leurs médisances leurs opinions, nos divergences…

Ils ont a un moment de nos vies croisé ma route, j’ai été gentille très trop sans doute, je ne suis plus concernée par leurs pensées leurs critiques seul l’avenir de mon fils m’importe et me préoccupe, l’adage « cela n’arrive qu’aux autres » prend toute son importance.

impuissants, seuls devant le problème l’hom et moi n’avons pas de solution… j’ai beaucoup lu, beaucoup cherché… L’hom a appelé une association qui vient en aide aux parents

une psychologue de permanence ce dimanche a expliqué que le cannabis n’était pas la source des maux, qu’il fallait qu’il accepte de se faire soigner, tenter de dialoguer

pour avoir les bons mots qui calmeraient ses maux, nous avons dîner ensemble, calmement je l’ai embrassé et j’ai expliqué qu’il n’allait pas bien que l’important était de voir uelqu’un d’extérieur qui l’écouterait lui donnerait les clés pour s’en sortir que ses copains avançaient sur le chemin de la vie et que petit à petit lui reculait ou plutôt s’était arrêté en chemin que notre inquiétude était l’avenir son avenir dans un monde en crise, que ne pas faire d’études n’était pas un souci mais qu’il fallait alors trouvé une autre formation et se sortir de l’impasse…

Il a accepté de se soigner,  se faire aider reste à trouver la personne ou le service qui pourra le prendre en charge… nous allons lui laisser le bénéfice du doute

je ne veux plus avoir affaire à son père biologique, il ne sert à rien tout juste bon à nous envoyer une pension alimentaire avec retard chaque mois pour solde de tout compte:

bon père, mauvais mari, beau salaud

il a juste été capable de m’accuser d’avoir détruit la famille et  lui avoir volé ses enfants lorsque j’ai demandé le divorce,

mort il nous ferait moins de mal… On pourrait l’idéaliser, lui trouver des excuses…

Pour la fac, l’hom ira avec lui demain voir au service administratif si tout est fichu pour cette année,

perdre une année (oui une de plus) n’est rien s’il se soigne et comprend la raison de son échec de ses échecs et s’il reprend le cours normal de la vie et des responsabilités qui lui incombent la principale étant d’être heureux dans sa vie ce qu’il n’est pas actuellement…

Publicités

Publié octobre 21, 2013 par teatimeandscones dans Uncategorized

3 réponses à “

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Tu dois une fois de plus assumer seule un enfant a la derive. Bien sur son pere n’est d’aucune aide, comme toujours. Mort, c’est bien ce que nous souhaitons toutes quand le pere est inexistant, mais l’idealiser, est-ce mieux?
    Je crois que la chose la plus importante c’est qu’il voit quelqu’un, une personne exterieure qui puisse l’aider a reprendre contact avec sa vie et avancer vers un mieux etre.
    Je t’embrasse fort Catherine et pense a toi. Tu donnes le meilleur de toi meme et je prie pour que ces moments difficiles que vous vivez tous laissent place a un peu plus de serenite et de bonheur.
    Courage ma chere amie.

    Les Chroniques de Marie Kléber
  2. Waouh! très belle photos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

L'Atmosphérique

Marie Kléber

Un kiwi en Bretagne

Un kiwi c'est bien...en Bretagne c'est mieux!!!

Un Bonheur qui Pétille!

365 jours pour croquer la vie à pleines dents

koalisa.com/

Bretagne, brocante, déco, séries télé, blog pur beurre salé avec parfois une petite touche d'Asie du Sud-Est !

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

From the riviera to the smog

la famille Ricoré au pays de la Marmite

A great WordPress.com site

Mamzelle Liberty

En avant les aventures...

Le blog d'un bâtonnet de poisson

A great WordPress.com site

A great WordPress.com site

pimprenelle en papillote

A great WordPress.com site

Jay Dub

A great WordPress.com site

Le coin des voyageurs

A great WordPress.com site

MY SHABBY FRENCH LIFE

A great WordPress.com site

LE CHEMIN DU BONHEUR

A great WordPress.com site

parce que la vie ...

"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André Malraux

%d blogueurs aiment cette page :