5 comments

P1250887

Lorsque je me sens malheureuse, continuer de rester sensible à la beauté du monde.

Même si elle ne me soulage pas.

Même si elle ne m’aide pas tout de suite….

à un moment tout basculera et elle me sauvera.

c’est ainsi que je ressens les choses de plus en plus en vieillissant, quand j’ai des coups de blues ce qui m’arrive encore,

vous le savez aussi que la vie n’est pas un long fleuve tranquille dans un monde de Bisounours…

Quand je souffre moralement mais surtout physiquement

j’essaye de me  détacher  de cette douleur, de ne plus lui laisser prendre de prise sur moi .

L’ignorer c’est aussi la combattre.

Je n’en parle pas beaucoup de cette souffrance physique je n’aime pas me plaindre, elle est réelle, je la dompte à coup d’anti-douleurs, elle est ma chose je vis avec, il y a des jours avec et des jours sans,  je n’en parle pas beaucoup dans la vraie vie, à quoi bon c’est ma vie,  c’est mon corps.

Je préfère positiver quand on regarde autour de soi, on découvre bien pire… Je suis là, je vis, je respire, je ris, je chante, le reste n’a pas d’importance ou plutôt n’a que l’importance que je lui accorde.

je regarde les roses, je reste sensible au chant des oiseaux, à la douceur des choses qui m’entourent… Je regarde le ciel, j’en observe les nuances, l’orage a cessé, la vie reprends son cours, la pluie s’est arrêtée…

Au loin j’entends le grondement du tonnerre, un avion passe ou emmene-t-il ses voyageurs?

Un pigeon roucoule, les oiseaux piaillent,

Monsieur Flint dors,

Je profite de tout, je profite d’un rien.

aujourd’hui j’ai l’âme rose

et non morose!

Dans deux jours c’est l’été ma saison préférée.

Publicités

Publié juin 19, 2013 par teatimeandscones dans Uncategorized

5 réponses à “

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Je suis là Catherine, je ne te lâche pas … porte ton regard sur toute la beauté qui t’entoure, sur les gens qui t’aiment, sur les petits détails qui font d’un petit rien un grand bonheur … Ferme les yeux et reçois toute l’affection que je t’envoie … A plusieurs c’est plus facile. Et tu peux en parler, tu sais, il n’y a pas de mal à reconnaître ses limites, au contraire, c’est plutôt la preuve d’un grand courage de se montrer à découvert.

  2. Je pense à toi Cat souvent dans la journée, on ne se connaît pas physiquement mais je sais que tu es là et tu sais que je suis là pour t’écouter, te lire ou peut-être te rassurer ! Ces roses sont magnifiques et Gwen a raison : porte ton regard sur la beauté qui t’entoure et sur les gens qui t’aiment.
    Je te fais de grosses bises.

  3. ♥♥♥ Je pense moi aussi beaucoup à toi comme les copines 😉 des gros bisous ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

L'Atmosphérique

Marie Kléber

Un kiwi en Bretagne

Un kiwi c'est bien...en Bretagne c'est mieux!!!

Un Bonheur qui Pétille!

365 jours pour croquer la vie à pleines dents

koalisa.com/

Bretagne, brocante, déco, séries télé, blog pur beurre salé avec parfois une petite touche d'Asie du Sud-Est !

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

From the riviera to the smog

la famille Ricoré au pays de la Marmite

A great WordPress.com site

Mamzelle Liberty

En avant les aventures...

Le blog d'un bâtonnet de poisson

A great WordPress.com site

A great WordPress.com site

pimprenelle en papillote

A great WordPress.com site

Jay Dub

A great WordPress.com site

Le coin des voyageurs

A great WordPress.com site

MY SHABBY FRENCH LIFE

A great WordPress.com site

LE CHEMIN DU BONHEUR

A great WordPress.com site

parce que la vie ...

"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André Malraux

%d blogueurs aiment cette page :