5 comments

images.jpg3

Ce fut un dimanche très ordinaire, ou une fois de plus l’égoïsme, la dureté s’est exercé sur moi.. Ou comment on renouvelle sans cesse le schéma du narcissisme pervers.

Je n’attendais pas de cadeau mais de la gentillesse, je n’ai eu que de l’indifférence et cela fait mal…

J’ai eu un cadeau car mon mari (qui n’est pas le père de mes enfants) a tenu à ce que j’ai quelque chose, il se doutait que je n’aurais rien… pas une fleur, pas une rose…

Ce fut un dimanche de fête très ordinaire ou Chérubin que je devrais appeler tête à claques a débuté le feu d’artifice des mots en me disant que pour la fête des mères j’aurais pu faire un « bon repas » quand j’avais cuisiné de la lotte à l’américaine et prévu un gouter pour l’après midi avec ses grands parents et sa sœur…

Ce fut un dimanche très ordinaire ou Chérubin qui glande toute la journée devant des séries quand il ne dort pas (et ce depuis son accident fin mars dernier) n’allant plus en fac et ne pouvant travailler au Mac Do (il faisait 19h par semaine: oh miracle!) qui ne s’est toujours pas réinscrit en fac, ni dans une école… Bref ne sait toujours pas ce qu’il va faire à la rentrée  mais par contre organise avec ses potes ses 2 semaines de vacances en août, avec l’avance de frais de maman… Comme il faisait le coq devant sa cousine (pas dupe car elle était à paris pour aller passer des examens pour entrer dans une école d’architecture) j’ai remis les choses à plat le renvoyant dans ses buts, bref je l’ai énervé pauvre chérubin il lui en faut si peu… Pour qu’il s’énerve!

Chérubin donc a pris la mouche quand j’ai eu le malheur de dire devant tout le monde que s’il n’était réinscrit nulle part en septembre je supprimais les vivres soit son argent de poche… Sujet délicat puisque depuis plusieurs année il m’accuse de voler l’argent de son père (traduisez la pension alimentaire versée par son père qui lui est due quoiqu’il fasse ou plutôt surtout s’il ne fait rien!)

images.jpg2

Ce fut donc un dimanche très ordinaire ou je me suis pris de plein fouet que je lui devrais toujours 200 à 300€ (apparemment c’est minimum) et que le juge me contraindrait à les lui donner, qu’il me faudrait donc payer un avocat qui me couterait de l’argent… etc… le fiel sortait de sa bouche et je reconnaissais les mots de son père pervers narcissique avec qui j’ai vécu quasi 1/4 de siècle… « Les chiens ne font pas des chats »

Ce fut donc un dimanche très ordinaire ou sa cousine germaine (de mon ex-belle famille) venue passer le weekend à la maison pourra faire un joli rapport à sa famille…

Ce fut un dimanche de fête des mères ou mon fils m’a de nouveau menacé d’aller chez le juge …

Ce fut un dimanche si ordinaire d’une fête de famille que mon mari me voyant pleurer m’a dit j’ai nous avons connu pire.

Ce fut un dimanche très ordinaire ou ma fille a passé son après-midi à retoucher des photos pour des copines alors qu’elle devait s’occuper de mon blog et ne m’a pas fait ce cadeau… qui ne demandait qu’un peu de son temps…

Ce fut un dimanche très ordinaire ou je n’attendais rien d’eux, et ou je me suis demandé ce que j’avais pu leur faire pour qu’ils m’aiment si peu…

Ce fut un dimanche de fête des mères ou j’ai pleuré le soir après leur départ…

Ce fut un dimanche noir qui faisait suite à une semaine difficile ou j’avais subi une intervention dentaire traumatisante, qui me stresse et ils le savent…

Ce fut un dimanche si ordinaire que je ne veux aucune compassion, aucun cadeau à posteriori, je ne veux rien d’eux.

Je ne demandais pas grand chose et même cela ils sont incapables de me le donner…

Ce fut un dimanche de fête des mères que je ne suis pas près d’oublier, alors aujourd’hui sa cousine partie… Chérubin vit sa vie, aucune excuse pas de regrets, il a tous les droits et moi celui de me taire.

De ce dimanche de fête des mères je garde un goût amer…  Alors je ferme les yeux et je m’évade…

Je m’en vais sur d’autres rivages, loin d’eux ET SANS EUX…

En attendant d’accoster sur d’autres rives, et je me surprends à rêver que nous partons vivre ailleurs définitivement…

4

 

Publicités

Publié mai 27, 2013 par teatimeandscones dans Uncategorized

5 réponses à “

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Je comprends ta souffrance et je crois aussi que, d’après ces faits, quoi que tu fasses tu n’en feras jamais assez et ils n’auront pas un geste vers toi. Ton évasion me paraît malheureusement être une solution , le déclic qui changerait vos relations . Courage Catherine, pense à toi ! J’ai mal de savoir que tu souffres injustement ! Passe une douce soirée avec ton mari. Bisous

  2. Ce n’est pas ce qu’une mère attend pour sa fête des mères. Et je constate que ta fille aussi a un comportement un peu pareil que son frère. Ça me fait mal de voir qu’après tout ce que tu as donné à tes enfants ils te le rendent ainsi. Penser à toi est une chose à faire mais avec ton fils auprès de toi c’est quasi mission impossible. Il vous restera à tous deux la solution de partir et je vous souhaite d’arriver un jour à vous évader afin que vous puissiez profiter du bonheur d’être à deux. Vous le méritez, tu le mérites après ton premier mariage. Je suis en pensée avec toi bisous.

  3. C’est vraiment dommage la réaction de tes enfants ! Tu souffres de cette situation et je pense à toi ! bises.

  4. Bonjour Catherine et merci pour l’adresse de ce blog où je comprends mieux le commentaire laissé sur mon blog, le jour de la fête des mères… Je suis heureuse de te découvrir, non pas ainsi car c’est triste pour moi mais de mieux te comprendre.
    J’ai passé avec mes enfants des moments très douloureux et je porte des cicatrices de plaies qui ne demandent qu’à se rouvrir. Je passe outre mais parfois la douleur remonte et nous n’y pouvons rien.
    Je reviendrai te lire plus amplement.
    Bises et bonne journée
    Armelle

    • merci à toi d’être passée par là. Certaines cicatrices ont du mal à cicatriser en effet et quand la douleur est là de nouveau: trouver une solution… écrire ou faire le gros dos…
      amicales pensées,
      bisous
      Catherine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

L'Atmosphérique

Marie Kléber

Un kiwi en Bretagne

Un kiwi c'est bien...en Bretagne c'est mieux!!!

Un Bonheur qui Pétille!

365 jours pour croquer la vie à pleines dents

koalisa.com/

Bretagne, brocante, déco, séries télé, blog pur beurre salé avec parfois une petite touche d'Asie du Sud-Est !

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

From the riviera to the smog

la famille Ricoré au pays de la Marmite

A great WordPress.com site

Mamzelle Liberty

En avant les aventures...

Le blog d'un bâtonnet de poisson

A great WordPress.com site

A great WordPress.com site

pimprenelle en papillote

A great WordPress.com site

Jay Dub

A great WordPress.com site

Le coin des voyageurs

A great WordPress.com site

MY SHABBY FRENCH LIFE

A great WordPress.com site

LE CHEMIN DU BONHEUR

A great WordPress.com site

parce que la vie ...

"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André Malraux

%d blogueurs aiment cette page :