8 comments

 

the

Je pardonne aisément, par la raison que je ne sais pas haïr.

Il semble que la haine est douloureuse.

MONTESQUIEU

En amitié comme en amour les relations sont parfois difficiles, on a des attentes que l’autre ne satisfait pas toujours, on est déçu parfois parce que l’on attendait trop, que nos liens se sont distendus comme cela imperceptiblement que la vie nous a emporté ailleurs vers d’autres horizons…

Il est difficile de ne pas haïr parfois, de rester de marbre, et de pardonner toujours…

La vie n’est jamais toute noire ou toute blanche y compris en amitié…

J’ai déjà perdu des amies, simplement parce qu’a un moment de nos vies, nos chemins se sont séparés nous n’avons pas évolué de la même manière, nous n’avions plus les mêmes envies, plus rien en commun, nous n’avons fait aucun effort pour nous retenir, pour revenir…

le plus douloureux est le constat de s’être fourvoyé d’avoir cru que ce »la serait pour toujours, surtout quand pour moi ces deux amies avaient été choisies pour être marraines de mes enfants… passé ce premier moment arrive la culpabilité entretenue par les enfants qui ont perdu leur marraine, par nous même et cette question pourquoi n’ai je pas fait suffisamment d’effort ?…

et la réponse c’est que j’ai finalement estimé comme elles certainement que cela n’en valait pas la peine… Que la relation était flouée, pipée, à sens unique, que je n’étais qu’un faire valoir avec mes rondeurs, mes douleurs, que finalement ce n’était qu’un leurre, car l’amitié la vraie résiste à tout!

Vient le jour ou il n’y a plus de questions, plus de haine, plus de souffrance, c’est ainsi c’est tout…

La vie est ainsi faite, l’amitié parfois va et vient, ceux qui partent et que l’on ne retient pas ne sont pas les véritables amis…

L’amitié c’est accepter que l’autre soit différent, qu’il soit parfois silencieux, qu’il ne donne plus de nouvelles parce que peut-être il est mal, que sa vie, ses soucis le retiennent loin de nous et ne pas lui en vouloir car on a de la peine devant ce silence qui s’installe, l’amitié la vraie c’est  tendre la main à l’autre, lui ouvrir son cœur et  ne pas lui fermer sa porte quand un jour elle ou il  revient…

L’amitié la vraie c’est celle qui ne se nourrit pas du malheur de son amie, qui se réjouit de ses bonheurs, celle que l’on entretient comme une fleur dans son jardin.

«C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.»

dit le renard au Petit Prince de Saint Exupéry

mais désormais je sens que je deviens plus sauvage, plus égoïste certainement car je me rends compte que je perds moins de temps pour mes roses

sans les oublier pour autant…

Je me perds dans l’indifférence pour ne plus souffrir de l’indifférence de mes amies…

difficile constat et je reconnais que parfois cela me manque ces déjeuners aux terrasses d’un café, ces éclats de rire, ces moments volés au quotidien,

et ces confidences que nous nous faisions sur nos enfants, nos familles, notre vie tout simplement…

c’est peut-être cela qui fait la différence ne plus avoir de moments de connivence à partager…

Heureusement: il y a le virtuel et ces rencontres sur la toile qui me relient au monde,

j’y rencontre de belles personnes sous l’anonymat de la toile, je me surprends à penser

qu’un  jour nous nous rencontrerons pour de bon …

celles là qui, en tout cas c’est certain sont plus présentes dans ma vie que mes amies réelles!

viveamitie

Publicités

Publié avril 22, 2013 par teatimeandscones dans Uncategorized

8 réponses à “

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Bel article Catherine … oui parfois les amies restent silencieuses car parler leur paraît tout simplement impossible à ce moment de leur vie.
    Je t’embrasse.

    • Je sais ce n’est pas toujours facile, les vraies amies savent écouter et entendre la détresse… Et être la juste quand il faut avec peu de mots car c’est aussi Difficile de trouver les mots justes… Gwen, prends soin de toi e si tu as besoin et bien je suis la!
      Je t’embrasse

  2. Tu as raison. Moi aussi mon amie me manque et je culpabilise parfois que mon fils n’ai plus ni parrain ni marraine et ma fille plus de parrain. Mais ce n’est pas faute d’avoir tout tenté pour de simples mots al exprimés.
    Et c’est vrai que là je ne vais plus rechercher l’amitié, les contacts avec mes contemporains. je redeviens sauvage.
    Mais une chose me satisfait dans ma vie c’est d’avoir ouvert un blog et au final rencontré des personnes qui en valaient la peine. Bien sûr ces amitiés naissantes ne sont que virtuelles mais qui sait si un jour passant par chez moi on ne se rencontrera pas. Des personnes que je ne connais pas dans la vraie vie mais qui me comprennent mieux que des personnes proches, qui nous soutiennent.Bisous Catherine, je suis contente de te connaître.

  3. Ton billet m’a beaucoup ému Catherine – tu y résumes bien l’amitié et c’est vrai que les vrais amis sont ceux qui comprennent les silences, l’éloignement et t’ouvrent grand les bras quand tu es prêt à revenir. Ils sont peu nombreux les vrais amis mais ils existent et c’est grâce à eux que la vie est plus douce. Les autres vont et viennent, apportant chacun quelque chose à un moment donné, mais il faut savoir leur dire aurevoir.
    En tous cas tout comme toi j’ai développé de belles amitiés sur la toile, entre deux billets, deux coups de cafard. Et ça ça met du baume au coeur.
    Des bises

    • MERCI à toi Marie, de m’avoir une fois de plus mise dans ta sélection de la semaine avec ce billet.En vieillissant je suis très attachée à cette « délicatesse », cette compréhension des silences, c’est important cela aide à mettre du baume au coeur de savoir que certains sont là quoiqu’il arrive… On a certainement le tort de nommer amis sans différence tous ceux qui gravitent autour de nous. Nous évoluons c’est la vie, et parfois l’on se trompe c’est aussi la vie savoir reconnaitre que l’on n’a peut-être pas été à la hauteur… Ce qui est sûr c’est que sur le net j’ai fait de belles rencontres, noué des liens avec de belles personnes auxquelles je tiens, que le net permet de gommer les différence s d’age de physique et que nous nous livrons certainement plus facilement sous couvert de l’anonymat… Alors comme tu le dis, entre deux billets, quelques mails, parfois deux coups de cafard, le réconfort d’un message sincère met du baume au cœur et des amitiés se construisent parfois comme dit petit gris « plus humaines que dans la vraie vie. Tu en fais partie Marie, plein de bises à vous deux. Prends soin de vous.
      Catherine

  4. Il est beau et très juste ton billet Catherine. L’amitié ne peut pas toujours être à sens unique… Une amitié de 40 ans est en train de s’éteindre, trop c’est trop. Ne supportant pas de devoir lui dire que son égoïsme a tué l’amitié j’ai choisi le silence. C’est la marraine de Junior mais depuis que sa fille l’a déçue cruellement, elle refuse d’avoir des nouvelles de son filleul ! J’ai des copines tout autour de chez moi et surtout j’ai le blog où j’ai rencontré des personnes charmantes auxquelles je tiens beaucoup ! Le monde virtuel est peut-être plus humain parfois que dans la vraie vie. Être sur la toile permet peut-être plus de sincérité … Affectueuses pensées Catherine bisous

  5. Pingback: Les perles de la blogo | Les mots d'Angel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

L'Atmosphérique

Marie Kléber

Un kiwi en Bretagne

Un kiwi c'est bien...en Bretagne c'est mieux!!!

Un Bonheur qui Pétille!

365 jours pour croquer la vie à pleines dents

koalisa.com/

Bretagne, brocante, déco, séries télé, blog pur beurre salé avec parfois une petite touche d'Asie du Sud-Est !

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

From the riviera to the smog

la famille Ricoré au pays de la Marmite

A great WordPress.com site

Mamzelle Liberty

En avant les aventures...

Le blog d'un bâtonnet de poisson

A great WordPress.com site

A great WordPress.com site

pimprenelle en papillote

A great WordPress.com site

Jay Dub

A great WordPress.com site

Le coin des voyageurs

A great WordPress.com site

MY SHABBY FRENCH LIFE

A great WordPress.com site

LE CHEMIN DU BONHEUR

A great WordPress.com site

parce que la vie ...

"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André Malraux

%d blogueurs aiment cette page :