3 comments

41BXVl5P3hL._SL500_AA300_Ce matin curieusement j’ai retrouvé ce livre que j’avais acheté à sa sortie en 2009 (un peu comme un signe), je dis curieusement car hier soir mon fils aîné revenu d’Allemagne pour quelques jours nous a fait a l’hom (qui n’est pas son père) une superbe démonstration de règlement de comptes qui m’a laissé un goût amer…

J’ai quitté le salon n’en pouvant plus de l’entendre me parler ainsi, l’hom a continué a écouté ne rompant pas le dialogue d’ailleurs était-ce un réel dialogue? Plutôt une démonstration de manipulation…

Alors comme dit l’auteur on a beau dire qu’en amour on ne compte pas , les liens affectifs se tissent autour de dons, de dettes, loyautés difficiles à équilibrer entre ceux qui donnent beaucoup, ceux à qui tout est dû,  et ceux qui ne veulent rien devoir à personne…

Moi je suis fille unique et aussi loin que je me souvienne j’ai toujours entendu ma mère me dire: avec tout ce que l’on  a fait  ou dans le même registre : je me suis privée toute ma vie pour toi, ces phrases elles font mal, quand elles sont une ritournelle mais on peut dire que j’en ai l’habitude cela glisse désormais sur moi après presque 56 ans d’existence il est temps de ne plus leur laisser de prise sur moi… En fait ma mère avait besoin de le dire pour se valoriser auprès de ses amies, de la famille, cela devait la rassurer quelque part de bien vouloir croire qu’elle faisait tout ce qu’il fallait, au moins en est-elle persuadée!

Moi avec le temps j’ai compris qu’elle ne faisait rien sans exiger de la reconnaissance , c’est ainsi pour se sentir exister elle donne mais en même temps rappelle  sa soit disant générosité   pour qu’on lui donne quelque chose en retour… Elle se plaint souvent  par exemple elle a passé quelques jours chez moi lors de notre voyage à Florence veillant sur le chat et mon fils, l’aîné son « chéri » est arrivé et là il y a semble-t-il eu dans notre petit appartement de 3 pièces 64m2 un va et vient de copains  de mon fils qu’elle a accueilli, nourrit, chouchouté comme si c’était ses petits enfants clamant que cela lui avait donné beaucoup de travail et coûté beaucoup d’argent (elle a oublié de mentionner que je lui avait laissé dans le tiroir un chèque en blanc et qu’elle s’est remboursé des courses supplémentaires occasionnées) c »est ainsi j’y suis habituée, l’hom ne s’y fait toujours pas…      Elle oublie aussi de préciser que cela lui permet d’être dans Paris, d’aller faire des courses facilement dans les grands magasins, qu’elle reçoit sa copine, sort avec elle alors que dans sa banlieue elle est plus coincée.

De cette éducation, j’ai tiré des leçons ainsi je me suis jurée dès l’enfance de ne jamais dire à mes enfants avec ce que j’ai fait pour toi…   Je fais ce que je peux avec plaisir souvent sans exiger rien en retour (sauf quand je vois que Chérubin   ne va plus en cours, glande etc… là, l’argent nerf de la guerre devient l’enjeu d’un conflit… )

J’ai vite appris de mon enfance, de mon adolescence que ne rien devoir à personne était un luxe, que ce luxe me donnait une certaine indépendance ainsi je n’avais pas à dire merci, ni à être reconnaissante.

Par contre j’aime donner, prendre du temps pour trouver le cadeau, le bon celui qui ravira la personne à qui je le destine, ce plaisir est réel, joyeux, il n’y a pour moi aucune obligation si je donne c’est que j’ai envie, que cela me plait, que j’ai envie de faire plaisir, et surtout que je n’attends rien en retour…

Quand on devient mère à son tour, on donne sans compter, l’amour, la tendresse , le temps et dons pas seulement de l’argent… pendant une grande partie de leur vie nos enfants sans même qu’ils en aient conscience recevront sans compter, quand on devient parent le livre de compte des comptes débute pour ne jamais vraiment cesser, quand à leur tour nos enfants deviendront parents nous donnerons alors à nos petits enfants cela me semble logique, ainsi va la vie  …Un jour si nous possédons quelque chose (bien immobilier, meubles…  ils hériteront cela sera l’ultime don que nous leur ferons… Le plus beau des dons que nous puissions leur faire est la vie et ce qu’il vont en faire, on essaye de leur donner le meilleur et cela ne se mesure pas toujours en terme d’argent (heureusement…)

On a beau donner en tant que parent, ce n’est pas toujours assez aux yeux des enfants,  c’est ainsi on fait tout ce que l’on croit être bien, juste, bon pour eux et un jour on s’aperçoit que l’on a tout faux, que nous n’avons pas été parfaits à leurs yeux.

C’est ainsi qu’hier soir j’ai eu droit à une avalanche de  reproches divers qui m’ont laissés chancelante, j’ai depuis un goût amer dans la bouche, une boule dans la gorge… Que je ne sois pas une mère parfaite, je n’avais pas cette prétention d’y croire… Mais que l’on me fasse les comptes froidement de ce qu’il estime que je dois me met hors de moi, la ligne jaune est franchie, de l’inconcevable… Je n’ai aucun droit au respect, à quel moment ai-je loupé le cap… à quel moment ai-je fauté? ainsi être une maman douce et permissive (je l’ai été par compensation d’un père dur et sans cœur) et généreuse  aura été une erreur… Avoir consacré ma vie personnelle à mes enfants en priorité leur accordant tout mon temps libre, en les laissant le moins seuls possibles malgrè mon travail aura été une erreur…

Toutes ces années à m’être oubliée au profit de la sainte famille aura été un leur, une erreur… j’en paye les conséquences en ayant des soucis de santé mais qui s’en soucie hormis l’hom … Les enfants sont égoïstes et c’est normal ils ont leur vie à faire, à construire.

J’ai depuis longtemps renoncé aux enfants idéaux: ceux des autres comme dans le sketch d’un humoriste bien connu? ou le blond a des enfants parfaits…   Les miens ne le sont pas et j’en suis consciente. Cela ne m’empêche pas de m’inquiéter pour eux de culpabiliser de n’avoir pas fait ce qu’il fallait, d’avoir fait des mauvais choix, pris un mauvais chemin, mon but était de les protéger de les armer et de les préparer à leur future vie d’adultes, et je les découvre manipulateurs,  intéressés , je doute de leur amour car dans la tirade d’hier l’amour était absent ce n’est pas cela l’amour pas celui que je conçois pas celui en lequel je crois.

Mon fils hier soir  a négocié pour son frère et lui une pension faisant monter les enchères (il veut arrêter ses études d’élève officier en Allemagne et rentrer en France recommencer autre chose, mais quoi?) , il m’a dit que tout parent devait se priver pour son (ses) enfants et que c’était ce qu’il fallait que je fasse, a été jusqu’à me dire que c’était le prix à payer pour ma tranquillité  (son père ne donnant qu’une pension et rien de plus) etc…

J’ai cru entendre son père, j’ai vécu de nouveau l’humiliation de cette manipulation, j’avais affaire au fils et j’avais devant moi le pervers manipulateur qui renversait la vapeur, j’étais de nouveau la coupable, celle par qui tout arrivait, la faute était sur moi j’étais de nouveau la méchante la coupable et rien ne s’arrêterait jamais sauf si je fuyais… D’ailleurs c’est bien pour cela que je fuis régulièrement et j’ai bien compris que c’est ce que l’on me reproche de dépenser avec l’hom de l’argent qui pourrait leur être versé pour qu’ils vivent « cool » sans rien faire ou presque…

Le pire dans tout cela c’est que je suis triste,si triste,  mais aussi en colère car mes enfants n’ont pas les parents dont ils avaient envie (puisqu’il compare avec ceux des potes et me les cite en exemple), il oublie que je n’ai pas non plus les enfants dont je rêvais, d’ailleurs a-t-on jamais les parents et les enfants dont nous rêvions?…

Il oublie que tout n’est pas dû, que je suis la mère adulte responsable, que je résiste, que je n’accepte pas tout parce que cela fait partie de la relation éducative, qu’il est chez moi avant d’être chez lui, que c’est encore moi qui décide, moi qui tient les comptes et que ce n’est pas lui qui dicte sa loi.

Il oublie que l’amour c’est cadeau!

Publicités

Publié avril 19, 2013 par teatimeandscones dans Uncategorized

3 réponses à “

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Je ne sais pas quoi te dire mais je pense qu’à un moment donné les enfants doivent s’assumer un peu. Moi je n’ai pas eu beaucoup d’amour de mes parents. Je le conçois et je me suis forgée un caractère endurci mais en compensation je donne tout l’amour qu je n’ai pas eu à mes enfants sans contrepartie, l’avenir me dira ce qu’ils deviendront.
    J’ai passé mon baccalauréat avec le soutien financier de mes parents mais ensuite j’ai réussi à obtenir des bourses pour poursuivre ms études , il est vrai que je les faisais dans ma ville alors pas trop de frais supplémentaires. J’ai eu ma chance mais là ton fils réclame beaucoup trop et tu as droit aussi à profiter de la vie après avoir vécu de durs labeurs pour subvenir à leurs besoins.
    Je ne pense pas que tu aies commis d’erreurs, je pense surtout qu’ils ont hérité du caractère manipulateur de leur père.
    Moi, m^me si je n’ai pas apprécié mes parents je les ai remercié de leur soutien pur mes études et quand j’ai commencé à travailler j’ai aidé à l’entretien du foyer en participant financièrement. Je ne comprends pas comment des enfants peuvent devenir aussi aigris, mauvais envers leurs parents à moins d’être manipulés d’un autre côté.
    Je suis en pensée avec toi et je pense as que tu leur doive tout, tu as déjà donné. Bisous

    • merci Nath, c’est dur de digérer cette conversation, depuis il vit sa vit chez lui (enfin chez moi) comme si de rien n’était… a amené un copain a disposé de la cuisine à 15h lol a dormi de 18h à … et cette nuit le dit copain était encore là dans la chambre avec eux a diner parler regarder un film… LA BELLE VIE! mais il sait que je n’apprécie pas car je n’ai pas dit un mot au contraire je ne suis pas aimable! j’en ai gros sur la patate comme on dit car il m’a dit des choses tres dures mais surtout je crois qu’il n’est pas manipulé il est manipulateur dans l’âme en fait je m’aperçois qu’il a été a bonne école et qu’a force d’avoir vu son père me traiter comme une « sous-merde » à ne jamais me respecter en tant que personne (jusqu’a ce que je demande le divorce apres 22ans de mariage) il a compris comment faire… Il reproduit le m^me schéma… Sauf que j’ai été claire je donnerais ce que j’ai décide pas un centime de plus.
      Ma chance d’avoir enfin rencontré quelqu’un de gentil avec qui j’ai refait ma vie, deux âmes blessées par la vie me donne envie de profiter et quand je vois mon amie en train de mourir (elle est en soins paliatifs) je medis en effet qu’il est temps de profiter pour moi pour l’hom des belles annees qui nous restent.cela ne m’empeche pas de continuer à gater mes enfants, ils ne sont pas malheureux quoiqu’ils veuillent faire croire… cela nous donne envie de partir loin de faire notre vie ailleurs, cela me gonfle car j’avais enfin réussi a me faire quelques copines dans mon quartier, on avait aménagé notre appart alors que nous sommes en location mais on y reflechit! bisous Nath et merci pour tes mots cela me fait du bien cette amitié virtuelle.PROFITE BIEN DE TES PETITS DONNE LEUR TOUT L’AMOUR QUE TU PEUX.

  2. Ah, le Cloud de Orange…je viens de trouver ton billet dans les « indésirables  » ! Je suis atterrée par les propos de tes fils. Tu ne mérites pas qu’ils le prennent ainsi. Je pense qu’ils te manipulent car ils savent que tu les aimes et que tu ne veux pas de cassure entre vous. Pour le copain qui s’incruste, je suis sûre que je n’aurais jamais toléré. Tu es chez toi même s’il a l’air de l’oublier ! S’il veut les voir, il se lève et les voit dehors ! La solution que tu dis envisager à Angel me semble salvatrice pour toi, c’est peut-être à ce prix que tu pourras enfin retrouver la sérénité…mais n’accepte surtout pas qu’il te suive, quels que soient les arguments. Tu as beaucoup donné de ton temps, de ton amour, de ta patience et de ton argent jusqu’à leur majorité. Tu as largement gagné le droit de penser à toi! Je te souhaite beaucoup de courage Catherine. Pensées affectueuses Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

L'Atmosphérique

Marie Kléber

Un kiwi en Bretagne

Un kiwi c'est bien...en Bretagne c'est mieux!!!

Un Bonheur qui Pétille!

365 jours pour croquer la vie à pleines dents

koalisa.com/

Bretagne, brocante, déco, séries télé, blog pur beurre salé avec parfois une petite touche d'Asie du Sud-Est !

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

From the riviera to the smog

la famille Ricoré au pays de la Marmite

A great WordPress.com site

Mamzelle Liberty

En avant les aventures...

Le blog d'un bâtonnet de poisson

A great WordPress.com site

A great WordPress.com site

pimprenelle en papillote

A great WordPress.com site

Jay Dub

A great WordPress.com site

Le coin des voyageurs

A great WordPress.com site

MY SHABBY FRENCH LIFE

A great WordPress.com site

LE CHEMIN DU BONHEUR

A great WordPress.com site

parce que la vie ...

"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André Malraux

%d blogueurs aiment cette page :