4 comments

pourquoi-bloguer-blogging_inconnu_2

To blog or not to blog. That is the question!

c’est ce que dirait Shakespeare à notre époque?

La question insidieuse, que tout blogueur se pose à un moment ou un autre…

Nous avons tous nos motivations elles sont différentes selon les individus,  mais aussi selon le style du blog, et le temps que nous y consacrons et celui que nous pouvons y consacrer…Un blog est chronophage, le net est chronophage quand on n’y prend pas garde, il faut savoir garder une place pour le reste ne pas se laisser dévorer par le virtuel… mais bloguer implique que nos écrits sont rendus publics, que nos proches:  famille, amis, collègues parfois nous trouvent et nous lisent avec les inconvénients que cela implique, plusieurs des blogueuses que je suivaient ont supprimé leur blogs, ou l’on rendu privé pour redevenir des anonymes.

Certaines n’ont pas résisté et ont depuis rouvert un blog, une autre identité, une autre adresse, un autre hébergeur parfois… car même sans lien avec tous les réseaux sociaux qui existent: Face-book, sans tweeter ou Hellocoton si l’on a donné un jour son blog a quelqu’un de son entourage, la tentation est forte de retrouver la personne… Et même en changeant d’adresse, de titres certains sont assez malins et n’ont pas grand chose à faire que de vous chercher pour vous lire!

l’appel du large comme pour les marins aura été le plus fort, mais certaines se sont vues retrouvées par leur proches malgrè tout !

impossible de nos jours d’empêcher cette intrusion sauf a ne jamais rien publier sur le net ou les réseaux sociaux, on a beau bloquer les indésirables, rendre privée son image…Rien n’y fait!

il n’y a pas trente-six solutions: soit on accepte d’être lues, soit on ne parle plus de soi et de choses privées et donc on ne se livre plus si on ne veut pas être lu(e) par des intimes, soit on ferme le blog définitivement…

Dommage d’en arriver là!

Pour ne point avoir à faire ce choix,  j’ai ouvert ce blog ainsi je m’y exprime avec plus de liberté que sur l’autre

bien sur mon mari, ma famille peut toujours me retrouver mais peu importe

c’est mon espace!

et puis parfois, il y a aussi une certaine lassitude, plus d’envie tue l’envie, le plaisir d’écrire quand il s’agit d’écrire n’est plus au rendez vous

alors on fait une pause, plus ou moins longue, on réfléchit au pourquoi de la chose: pourquoi mon blog

et parfois la réponse est évidente, il n’apporte plus rien à la personne, il a fait son temps, il est temps de le clôturer…

C’est ce qui est arrivé au blog d’une de mes amies, elle a lentement laisser mourir son blog, l’alimentant de moins en moins jusqu’au jour ou elle a décidé de ne plus l’alimenter…

Je comprends ses raisons, je respecte son choix!

Il n’empêche je suis triste,

comme quand on perd quelqu’un de qualité

car elle m’apportait beaucoup par ses billets toujours très beaux parlant de poésie, d’arts, et nous montrant souvent un regard différent mais jamais indifférent sur le handicap…

Ses billets vont me manquer car c’était des pages choisies avec soin, de jolies images qui les illustraient d’un monde que je découvrais souvent,

j’aimais ses réflexions sur la philosophie, son regard sur les autres, ses découvertes d’artistes, ses doutes et ses certitudes…

son essence va me manquer … comme bib-bonheur m’a manqué…

Alors bon vent Gwen …

061220_descartes_blogger

images source du net

Publicités

Publié mars 13, 2013 par teatimeandscones dans Uncategorized

Tag(s) associé(s) : , ,

4 réponses à “

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. >3>3>3 … merci Catherine, tu as très bien résumé. Je pouvais de moins en moins faire un blog « neutre », mes doutes, mon intimité, débordaient de plus en plus dans mes écrits et je ne voulais pas m’exposer ainsi, merci de l’avoir compris, tu es une vraie amie. Je n’ai plus de blog, sans regret cette fois, arrêter BIB cet été avait été beaucoup plus dur, j’ai eu un vrai « manque » (ce qui pose aussi le problème de l’addiction). Cette fois j’ai fait ça en douceur. Je ne suis jamais loin de toi, je continue à être ton amie, n’aie pas le moindre doute là-dessus.
    Je t’embrasse très fort et je te serre dans les bras à travers l’écran.

    • je le sais que tu restes mon amie lol je voulais juste exprimer ma tristesse de ne plus lire tes beaux articles, nul doute que quand tu trouveras un beau texte, une belle image tu me les enverras, n’hésite pas non plus a me dire si un artiste vaut la peine que j’aille jeter un oeil je ne prends pas toujours le temps de chercher de nouvelles lectures etant tres absorbée par mon (mes blogs) cet après midi jai passé mon temps a revisionner et marquer des photos d’une des masqués en vue d’un ou plusieurs billets c’est dire si cela me prend du temps mais la passion ne se discute pas, et j’y prend du plaisir avec des retours de masques dont je ne pensais pas avoir d’aussi beaux contacts la vie est ainsi faite le virtuel peut amener aussi beaucoup de joie et je suis beaucoup plus disponible que toi: j’ai fait mon temps en tant que maman…
      Je t’embrasse
      Catherine

  2. Je comprends ce que tu ressens car j’ai moi aussi une amie chère qui a disparu de la blogosphère pour se consacrer plus sereinement à son foyer. Je respecte et comprends ce genre de décision mais n’empêche que ses écrits et ses photos me manquent terriblement. Bien sûr nous avons encore des contacts par mail mais le vide est là . Il est vrai que si je continue c’est pour les merveilleuses rencontres que j’ai faites grâce au blog et que la retraitée que je suis peut s’y consacrer sans dommage. Bonne soirée Catherine Bises

    • et oui Paulette c’est la vie, dans le virtuel comme dans la vraie vie, cela va et vient, comme toi retraitée j’ai suffisamment de temps libre sans que cela empiète (trop) sur ma vraie vie, c’est vrai aussi que de ces rencontres nous tissons parfois des liens plus fort et quand quelqu’un s’en va, cela laisse une impression de manque auquel j’ai du mal à m’habituer un peu comme une petite mort… Même si nous pouvons échanger par mail comme toi j’ai fait grâce aux blogs de merveilleuses rencontres et de belles personnes et j’aime ces échanges une addiction en quelque sorte…
      Bonne soirée Paulette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

L'Atmosphérique

Marie Kléber

Un kiwi en Bretagne

Un kiwi c'est bien...en Bretagne c'est mieux!!!

Un Bonheur qui Pétille!

365 jours pour croquer la vie à pleines dents

koalisa.com/

Bretagne, brocante, déco, séries télé, blog pur beurre salé avec parfois une petite touche d'Asie du Sud-Est !

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

From the riviera to the smog

la famille Ricoré au pays de la Marmite

A great WordPress.com site

Mamzelle Liberty

En avant les aventures...

Le blog d'un bâtonnet de poisson

A great WordPress.com site

A great WordPress.com site

pimprenelle en papillote

A great WordPress.com site

Jay Dub

A great WordPress.com site

Le coin des voyageurs

A great WordPress.com site

MY SHABBY FRENCH LIFE

A great WordPress.com site

LE CHEMIN DU BONHEUR

A great WordPress.com site

parce que la vie ...

"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André Malraux

%d blogueurs aiment cette page :